Responsable de l’autisme le E280 ( acide propionique )


Cet acide a été découvert par Johann Gottlieb en 1844 dans les produits de dégradation du sucre. Peu de temps après il a été synthétisé par d’autres voies par des chimistes qui n’ont pas fait tout de suite le lien. C’est le français Jean-Baptiste Dumas qui a mis en relation ces produits baptisant l’acide nouvellement caractérisé acide propionique (du grec protos=premier et pion=gras) en référence à sa particularité de plus léger des acides gras, c’est-à-dire capable de donner du savon par saponification.

Cet acide se présente sous la forme d’un liquide incolore, corrosif et à l’odeur désagréable. Il est miscible à l’eau mais peut être relargué par simple ajout de sel. A l’état gazeux il présente un point commun avec ses homologues plus légers à savoir une forte entorse à la loi des gaz parfaits; en effet il reste à l’état de dimère lié par liaison hydrogène en phase gazeuse. Il a les propriétés communes à tous les acides carboxyliques comme la possibilité de former des amines, esters, anhydride et autres halogénures d’acyles. Il peut aussi subir une halogénation de Hell-Volhard-Zelinsky qui consiste en une α-halogénation par le brome en présence de PBr3.

La production industrielle d’acide propionique se fait par oxydation de propanal. La présence de catalyseur à base de cobalt ou de manganèse rend la réaction rapide même à température ambiante. En pratique on travaille entre 40 et 50 °C. L’équation de la réaction est:

CH3CH2CHO + 1/2 O2 → CH3CH2COOH

Il y a aussi une autre filière de production de cet acide comme sous-produit de la synthèse d’acide acétique. Autrefois importante, cette filière est devenue mineure dans la production d’acide. Le plus gros producteur d’acide est BASF.

Cet acide est un intermédiaire chimique très « utile ». On s’en sert pour modifier les fibres de cellulose synthétique. Il intervient dans la synthèse de médicaments. Enfin des esters de cet acide sont utilisés comme solvant ou comme intermédiaire dans la synthèse de composant de parfum ou d’arôme.( référence Wikipédia )

Les enfants atteints d’otites infectieuses à répétition sont soignés aux antibiotiques durant une longue période, ce qui détruit leur flore instestinale, induisant le  » clostridium  » libérant des neuro toxines négatives qui s’implantent et modifient l’activité céré brale.

Le E280 produit les mêmes effets; additif couramment utilisé aux Etats Unis et malheureusement aussi en Europe, il semble que les chercheurs aient découvert récemment que cet acide serait responsable de certains autismes chez des enfants  » prédisposés « , cet additif se développerait de façon insidieuse dans l’intestin formant des colonies de bactéries qui modifieraient le métabolisme cérébral et conduiraient à l’autisme (cet acide gras est contenu en grande quantité dans les aliments insdustriels, malheureusement ces aliments gras et sucrés sont adorés par les enfants autistes)
Ces troubles se développent uniquement chez le jeune enfant en stade de développement.
La prise incessante d’antibiotiques affaiblirait la flore intestinale et toujours chez le jeune enfant, conduirait à la destruction des bonnes bactéries pour ne laisser place qu’à la colonie de spores et bactéries négatives appelée  » clostridium  » dûes à la prise de cet additif, et de tous ces antibiotiques à répétition.
On pense aussi que l’ingestion de lait, de gluten, ainsi que de maïs et de tous leurs dérivés ( sans exception )serait responsable de l’autisme.Caséine et gluten ( dans les aliments génétiquerment modifiés ) seraient responsables de la destruction de la bonne flore intestinale pour laisser la place aux spores  » irréductiblement  » indestructibles, malgré la prise de Vancomicyn ( antibiotique faisant régresser les symptômes ) mais sur une période courte.On ne peut donner ces antibiotiques  » à vie  »
La liste des aliments industriels est très, très longue, notre alimentation devenant de plus en plus chimique.Même chez le tout jeune enfant, les industriels habituent les mamans pressées et qui travaillent à donner des petits pots achetés dans le commerce
A t-on idée de donner au tout petit un  » petit pot  » alors qu’il suffit de cuire quelques légumes, hacher un peu de jambon ou de viande , afin de lui préparer un bon petit plat; fait maison, il n’y a pas mieux.
Ne voyez là aucune critique, mais une constatation simple et qui devrait conduire toute maman ou papa, à retirer  » définitivement  » tout aliment industriel de l’alimentation de son bébé ou jeune enfant, pour son plus grand bien, sa vie future, son bonheur et le nôtre, car un enfant en bonne santé, c’est une richesse sans comparaison.
Ainsi un grand espoir peut naître pour ces enfants qu’une mauvaise  » chance « a conduit à l’autisme, on peut leur apporter une amélioration, voir les guérir, en surveillant alimentation, ingestion et environnement, ( pas de parfum, pas d’arôme )
De plus la prise de probiotiques aide énormément, car elle permet de rééquilibrer la flore intestinale qui semble être une cause première dans la maladie de l’autisme.
Souhaitons que les chercheurs  » trouvent  » encore et encore les causes multiples de cette maladie ( diverses formes ) qui isole et coupe du monde.( reportage arte )
Sur des rats dont le comportement est social habituellement, une injection d’acide propionique à dose massive, montre l’antisocialité dans les minutes suivant l’injection.
Les rats tournent en rond, suivent une trajectoire toujours la même,, deviennent hyperactifs, au déplacement rapide, et au comportement répétitif, symptômes qu’on retrouve dans l’autisme chez le jeune enfant.
Par contre une seule prise non suivie d’autres injections ne donne pas l’autisme chez le rat, il semblerait qu’après la période hyperactive et solitaire vienne une forte envie de dormir, et que tous ces symptômes passent.

Il s’agit donc d’une modification qui pourrait être stoppée.

Que les parents gardent espoir, et trouvent le  » bon  » médecin qui va les aider dans l’amélioration de la santé de leur enfant, peut être en retrouvant une alimentation plus équilibrée, plus naturelle, exempte de chimie ou d’additifs.
Je précise n’être ni chimiste, ni médecin, ni mère d’enfant autiste, je ne rapporte ici que ce que les chercheurs ont récemment trouvé.
S’il y a une seule chose dont je suis certaine c’est que toutes les maladies viennent de ce que l’on ingère ( diabète, hypertension, autisme, parkinson, alzheimer )
Alors au lieu de nous bourrer de médicaments, messieurs les médecins, veuillez nous informeer des causes et non ralentir les effets…merci.
Ce qu’il faut donc voir c’est qu’il y a dans notre mode de vie une faille, une erreur…Les aliments industriels et savamment sucrés, ou gras sont  » définitvement  » à proscrire, de même que les aliments salés à outrance.

Parisienne
@rajout du 19/07/2012
Il semblerait qu’on trouve le E280 ( acide propionique ), très utilisé pour le pain, les gâteaux, les fromages industriels…Totalement à exclure ce type d’aliments pour le jeune enfant ( par précaution) et éviter de donner trop d’antibiotiques aux jeunes enfants.
La santé de nos enfants n’a pas de prix, ceci est pour une jeune maman, qui me demandait quels types d’aliments contiennent de l’acide propionique
( E280 )

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans A propos de notre santé

TU ES ICI POUR LIRE ET FERMER TA GUEULE DE STALKER ET VOLEUR

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s