Une vioque s’ennuyait


Elle se faisait chier

A écrire de la merde diarrhéique

Dix dans la journée

En la Floresta elle bavait d’envie

La JAMAIS aimée

D’une petite frenchie qui elle, aimait platoniquement

Un blond quii restait indifférent…

Usant de sa méchanceté elle voulait détruire l’amour

Bavant des médisances

Pauvre vieille folle

Tu t’appelles MERDE

Et c’est D*ieu qui décide

***

Pandora Joy/Tears – France

Publicités

Commentaires fermés sur Une vioque s’ennuyait

Classé dans A proscrire

Les commentaires sont fermés.