Le jeûne comme méthode de santé


C’est en URSS que les chercheurs ont découvert que le jeûne pouvait guérir…

Oui même une maladie mentale

Dans un hôpital alors qu’un malade mental était arrivé dans un état d’agitation extrême, et qu’on voulait le forcer à se nourrir un médecin a eu l’idée de le laisser faire à sa guise, sans absolument rien forcer.

24H le corps épuise son glucose

Ensuite il puise dans sa réserve de muscles pour  » inventer un faux glucose  » à partir des protéines

Durant la première semaine le malade mental n’a ni bu, ni mangé, à la deuxième semaine il a bu un verre de jus de fruits laissé par les infirmiers sur sa table de nuit.

Son état mental s’est amélioré, et au bout de 15 jours il a commencé à se nourrir, au bout de ce mois de jeûne, il était nettement mieux…

Réflexes ataviques dûes à l’évolution, qui permettrait à un humain de 75 kilos   de brûler 15 kilos de graisse contenues dans son corps

En URSS et en Allemagne certaines cliniques guérissent le rhumatisme articulaire aigü, le diabète, préviennent l’Alzheimer, améliorent l’asthme chronique, en jeûnant sous surveillance permettant ainsi au corps et à l’esprit de réactiver ses défenses immunitaires.

Jeûner garderait la santé, trop manger l’endommagerait…

D’ailleurs il suffit de constater que bien des maladies proviennent de notre alimentation, le jeûne préviendrait même des effets nocifs de la chimiothérapie ( testé sur des souris malades ) celles ayant reçu l’effet du jeûne guérissent, les autres meurent.

Je dirais que ce peut être vrai, j’ai moi même été longtemps à jeûner, perdant 20 kilos au cours de mon cancer, je me sentais mieux, la chimiothérapie passait mieux, dès que le corps a repris de la nourriture et les mauvaises habitudes, la prise de poids a regrimpé, mais sans le savoir chaque fois que l’on fait confiance à la nature on est sur la bonne voie.

Sous contrôle on pourrait jeûner  avant les séances de chimiothérapie, et on se sentirait bien mieux ( sans trop d’effets secondaires )

Le jeûne rendrait-il la séance de chimiothérapie plus supportable et plus efficace?

OUI

Les gènes sont sous exprimés ou sur exprimés selon notre mémoire atavique, acquise au cours de  l’évolution, et les cellules se mettent en mode protection

Les cellules cancéreuses restent sans protection, détestant le milieu sans sucre, sans rien,ne peuvent plus progresser, alors que les cellules saines sont protégées,et économisent leurs forces intrinséques.

En Russie sanatorium du professeur KOKOZOFF, en Sibérie, ressources limitées, jeûner est une habitude, cette petite république n’utilise pas le mirage du tout comme panacée pour tout, alors que notre corps est fait pour résister au manque.

Donc moins serait mieux ( sous surveillance )

Notre ère de grande bouffe est donc la première cause de toutes nos maladies, il sera dur de renoncer à toutes ces orgies que nous offre la société industrialisée, mais comme tout, notre corps, formidable véhicule, est là pour nous rappeler à l’ordre et remettre en état cette incroyable machinerie que Dieu a créé.

Pour appuyer cette thèse sur le jeûne, les gens âgés maigres vivent plus longtemps et en meilleure santé que les obèses mortifères

Ici il n’est pas question d’esthétique mais de santé, et c’est primordial.

Parisienne

Publicités

Commentaires fermés sur Le jeûne comme méthode de santé

Classé dans A propos de notre santé

Les commentaires sont fermés.