Archives de Catégorie: Balades

Sur la plage à Biarritz


-grande-plage-biarritz

Je bronze bien sur la grande plage

A Biarritz

Fatiguée

Je retourne à la maison de cure

Publicités

Commentaires fermés sur Sur la plage à Biarritz

Classé dans évasion, Ordures - fakes- harceleurs sexuels- violeurs de mon blog privé -

Un rendez vous


apendu
Il faut téléphoner pour un rendez-vous
Se rencontrer, s’apprécier, se parler
Rire devant un thé, un café, un cappuccino
Oublier les faux amis, les envieux
Se regarder dans les yeux
Se respirer
Trembler un peu en imaginant la suite
Puis se balader main dans la main
Peut-être un baiser ou deux
Marcher en se bousculant, intimidés
Coup de foudre ou pas ?
Nous verrons bien.
J’ai hâte de te voir
Hâte, et peur…
***
Pandora Joy

Poster un commentaire

Classé dans A venir, évasion, Fun and smile

Magicien de quat’sous


Magicien de pacotille

Que le désir charnel titille

Pour la prochaine fois

Trouve toi une autre proie

Une fille facile

Une Pimprenelle

Une oiselle

Une pétasse

Une rascasse

Une pauvre campagnarde

Que l’entrejambes paillarde

Tu auras peut-être

Qui sait ?

Plus de succès

Ton Amour fut indésirable

Rien d’une belle et poétique balade

Futile et incomplet

Juste bon pour un minet

De bas étage

Abozdar, peut être ?

Combien te coûta t-il ? 😈

***

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Balades

Joie retrouvée – Latin lover


couple-danse-latine-

Bar très proche

Une soirée mouvementée

Musique qui hurle à flots

Jambes croisées

Una caña

Il sourit, yeux chauds, bruns

Mais elle danse

Perdue comme toujours

Dans un maelström de pensées

Grand et beau il attire

Quand ses cheveux blonds volent

Sous l’impact de la danse frénétiquement extatique

Il la rejoint et l’invite

Quand il l’enlace elle est heureuse.

Joie retrouvée.

Complicité, bouches gourmandes

Corps qui s’offrent

Nuit chaude.

***

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans évasion

Le machiavélisme de Bill dollar


Hope et Liam, prêts de se marier !

Mais le machiavélique Bill ne veut pas de Hope !

Il préfère Steffie avec qui il a déjà fricoté !

En Italie Hope rencontre son père, le malfrat Dikon, mandaté par Bill pour faire capoter le mariage !

Dans sa jolie robe bustier, la naïve Hope, grands yeux bleus innocents, veut se rendre à l’église, elle est mal coiffée, pas assez apprêtée pour un beau mariage,la limousine part sous son nez, la laissant, seule

Un jardinier passe, elle grimpe dans son triporteur, robe salie !

Hope, le mariage est-il donc un but dans ta petite vie ?

Tant et tant d’obstacles montrent que quelque chose d’autre vient derrière !

N’est-il pas ?

Route barrée, Bill est tout puissant !

Intrigues…

Une lettre dans la chambre de Hope pour dire à Liam qu’elle ne veut plus de lui, deux fois elle le rejette, Liam est furieux.Steffie est là, comme par hasard.

L’innocente Hope croit que son père est le bienvenu, alors qu’il a gâché sa vie, et son mariage.

L’argent est tout puissant ?

Amour contre argent ?

Article terminé, revendez le à un publiciste pour vous faire du fric sur le dos d’une femme qui n’en a pas !

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans évasion

Un week-end à l’Orientale


Marché du 14/06/2014-

Cette semaine, je pars en week-end sur une ville proche,c’est une petite ville que je connais bien, et j’y ai beaucoup d’amis(es).

C’est un endroit qui me plaît vraiment, je m’y sens bien, c’est le marché oriental, un marché si vivant, surtout le samedi, il est plein de cris joyeux, d’appels à la vente, de fruits gorgés de soleil, de senteurs merveilleuses…

Et surtout de gens agréables, pas prétentieux, et ouverts interacialement !

Que je m’y balade comme chez moi !

J’y fais des rencontres exceptionnelles, de vieilles dames hyper sympathiques, de femmes affairées, ou de jeunes filles avides d’avoir mon avis sur leur tenue !

Quant aux hommes, tous plus charmeurs les uns que les autres…

Au fond les prétentieux ne sont pas pour moi, j’aime la simplicité en toute chose, les gens à l’esprit tortueux, ou qui se croient issus de la cuisse de Jupiter, je les rejette !

Sans que quoi que ce soit vienne à moi, je sais ce qui est pour moi et je continue ma vie, dans la paix et la bonne humeur, les vieilles grincheuses jalouses, et les play boys de pacotille !

OUT

marche-oriental-11

GUISEPINA

Italienne née au Maroc, yeux verts qui tournent au bleu l’été, mère de 4 garçons, et 5 petits enfants, sympathique rencontre, nous discutons longuement, elle me parle de son ancienne vie, de son mari  » difficile  » de la bonne éducation qu’elle a donné à ses garçons.79 ans.Bon pied, bon oeil.

Si vous me lisez Guisepina, merci de ce bon moment passé ensemble, vous êtes belle et agréable, sans aucune prétention.Je vous aime.

Quelques commerçants :

marche-oriental-2

Poulets rôtis à toute heure, pommes de terre sautées !

Une aubaine pour les singles et les gens pressés !

Il fait chaud, déjà 27 °bermudas et tee-shirt ou sandales sont de mise !

marche-oriental-9

Marchand de fruits et légumes, merci pour la photo

marche-oriental-7

Fruits-légumes à 1 euro, en fin de marché ça baisse jusqu’à 80 cents !

Y aller vers midi, et l’on fait des affaires…

marche-oriental-13

Marchands de fruits secs, une véritable caverne d’Ali-Baba

Deux commerants souriants se prêtent volontiers à ma photo

marche-oriental-12

L’étal, un vrai régal

marche-oriental-16

Après le marché avant de repartir chez mes amis, un thé à la menthe pour se requinquer.Chaud, bien sucré, un vrai délice…

***

Bientôt, dans quelques jours, je pars pour l’Espagne, je vous ferais un coucou de là bas.

Salut, et bon week end

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Balades

A9 – route vers l’Espagne


L’A9 conduit direct en Espagne

En route, Béziers, Sète, petits villages typiques Catalans, puis Perpignan, arrêt, il fait chaud, mais le vent persiste, chassant les nuages, pour un lendemain idéal sur la plage de Canet en Roussillon, casino, chaise longue, douche sur la plage,  petit hôtel sur le bord de mer, restaurant de poissons, ça sent les moules et le rouget grillé, le muscat blanc coule , sucré ou sec dans la gorge.

Les jardins du Palais des Congrès

jardin-palais-des-congres-collage

Les jardins du Palais des Congrès, magnifiques mais dont les arbres encore nus laissent une sensation de vide.Statues de Maillol, femmes d’antan, aux hanches rondes et galbées…tétons en forme de pomme, bronze impérissable.

A Canet en Roussillon, au loin, le son de la sardane, costumes folkloriques, et déjà les touristes envahissent les petites rues, l’artère principale s’anime.En Espagne on dirait les Ramblas.Le marché d’après-midi, typique, j’achète un pot de style Espagnol,

A Perpignan vécurent les Rois de Majorque laissant en patrimoine un château magnifique, le Palais des Rois de Majorque et la langue Catalane, que certains appellent un patois…

Marché aux fleurs, et petite halte pour les enfants, crêpe, gaufre, glaces, horchata de chufa, granité, qui monte au nez.Bar à cabots, la patronne est sympa.

Sur les rebords des jardins, je m’assieds, contemplant la nature, qui bien qu’entretenue reprend ses droits, déjà la lavande émet ses bourgeons, quelques abeilles butinent, enfants jouant insouciants de tout, mères attentives qui ne cessent de surveiller leur progéniture, amoureux qui passent, enlacés, bouches gourmandes.

Puis levant la tête je regarde le soleil en me demandant s’il me fera un clin d’oeil, impassible un nuage le recouvre, masquant en un instant sa beauté dorée.

Il est temps de repartir vers la Jonquera, puis tracer vers San Feliu de Guixols, sa montagne, son château, sa plage.

Liberté, réjouissance de rouler en pays étranger.Evasion.Flamenco et churros bientôt.

J’ai deux pays, Paris et l’Espagne.

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Balades

Savannah Bay


La splendide actrice Emmanuelle Riva reprend son métier de comédienne et va jouer au théâtre la pièce de Marguerite Duraz : Savannah Bay, cette pièce magnifique où deux actrices, la grand mère et la petite fille s’affrontent, en un combat pacifique, dans les souvenirs de la fille et mère morte.

Emmanuelle-Riva-

J’ai revu cette pièce il y a deux ans, j’étais subjuguée par les textes, la mise en scène est réduite au minimum, le jeu des actrices sur ces textes d’une grande beauté, tels que savait les écrire Marguerite Duraz, est de l’accompli.Tous les sentiments y passent.

Emmanuelle Riva aujourd’hui, quelque peu âgée,85 ans, est si belle, avec des rides qui ne font que l’embellir, et une corolle de cheveux blancs qui lui vont à merveille.

Cette actrice, discrète, d’un jeu tout en nuances, a tourné, si vous vous en souvenez dans:

Hiroshima mon amour ( histoire qui se passe entre deux étrangers )

et plus récemment dans Médée

Deux films qui m’ont enchantée, le mythe de Médée est celui de l’amour fou, qui se donne à Jason le traître, qui lui préfère la riche fille d’un roi, alors que Médée avait sacrifié son père, pour lui.

Comme elle est magicienne elle tue les deux enfants,qu’elle a eus de Jason, afin de lui laisser à jamais le souvenir de sa forfaiture, et elle élimine sa rivale en la brûlant dans une magnifique robe de soirée.

Jason, seul et dépouillé de tout, sans femme, sans enfants, reste sur la grève tandis que Médée part, élévée dans son char aux cieux.L’Amour à mort.

Et le traître, vénal et corrompu est châtié.

Je vous recommande ces deux films, ou au théâtre, d’une profondeur incomparable.

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans évasion

Au marché orientalo-franquaoui


Où  trouve t-on  » encore  » des fruits et légumes abordables, au marché oriental…
un véritable trésor d’étals tous plus alléchants les uns que les autres.
Les petits budgets s’y retrouvent en toute convivialité.
Puis quand le marché est terminé, un excellent thé à la menthe à la terrasse d’un café Marocain, où le soleil brille, malgré le vent qui souffle…
Et bavardage avec Dominique un vieux pote perdu de vue, qui me donne quelques conseils pour me faire éditer, avec Otman, jeune étudiant Anglais.

Jour 9, c’est le jour des retrouvailles avec d’anciennes connaissances.
– On va manger un tajine ? ou un couscous ?
Non merci, on m’attend, ce sera pour une autre fois !
Par contre je me paye une messemen farçie, c’est une crêpe fourrée de légumes, miam, miam, un vrai délice !

marche-messemen-farcie
J’oubliais aussi la brocante, qui m’enchante, car j’adore les vieilleries du passé…

Moulin à café- acheté 10 euros, une trouvaille, et on peut moudre du vrai café!

Photo dans son jus

01 (47)

Quelques photos :

marché-artichauts-nouvea
Artichauts nouveaux

marche-radis

Radis du terroir

marche-tomates-cerises

Jolies tomates cerises

marche-pasteque-maroc

Première pastèque du Maroc, trop grosse pour moi toute seule, je la partage avec une dame rencontrée sur le marché, une lichette pour goûter, miam, miam, qu’elle est sucrée !

Mais le jour 9 continue, retour à la maison, une vieille copine de cocktail sur la route, + un ancien ennemi avec qui je me réconcilie, car nous nous étions presque  » frappés « à l’époque.

Ca reste quand même un enculé, et tout le monde évite ce fumier.

Après une franche explication, on se serre la main, il me fait la bise.Beuuurrkkk

L’amitié diplomatique vaut mieux que la haine…

Il lève la main vite fait ce gros porc.

Je peux pas le blairer.

Demain, j’irais aux Puces, et chiner pendant une bonne partie de la matinée

Soleil tu éclaires de nouveau ma vie ?

J’espère que vous allez bien, et vous souhaite une excellente fin de semaine.

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Balades

La cucaracha


La cucaracha es un canto revolutionario !

Chili con carne, tequila, y bailes
Y si nos vamos a Mejico ?
El chili no es de Mejico, pero del Texas…

Ya se va la cucaracha, ya se va para Perote
A causa de sus bigotes
La cucaracha, la cucaracha, ya no puede caminar
Porque no tiene, porque le falta
Marijuana que fumar !

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Balades, Vidéos