Archives de Tag: enculé

Un jour


Un jour je peux être au bout de la terre

Laissant des articles programmés

Et dans l’avion, mettre en place

La meilleure stratégie…

Un enculé est parti, viré…

Une putain juive » sans bite  » est à plat

Une vieille morue suce de la glace

Une maigre fausse blonde, son boudin de fille, corps déjà indésirable

Se morfondent comme deux lesbos sans clito

Et moi dans un avion je vais où me mène mon destin

ja ja ja ja ja ja ja

Mais deux attorneys veillent au grain

Ici ou ailleurs la justice s’applique

Même si un morveux djihadiste croyait embrigader

Il se l’est pris dans son cul de pédéraste sectaire

Jusqu’à en dégueuler…

Publicités

Commentaires fermés sur Un jour

Classé dans Ailleurs dans le monde, ATTENTION, AVERTISSEMENT

LE VIEUX DE LUCE


LE VIEUX EST LAID

D UNE LAIDEUR OFFUSCANTE

QUI CHOQUE AVEC UNE BLONDE PULPEUSE

LAID PRETENTIEUX DEJA CHAUVE

JOUE AUX BOULES C’EST UN PEPE

DEJA FOUTU DEPUIS LONGTEMPS

LE VIEUX SENT LA PROSTATE

ATTEINTE

LE TABAC FROID

LA MERDE VIPERINE

VIEUX ET HARCELEUR

UNE VIEILLE MERDE

QUI BANDE PLUS

NUIT D ENFER ?

Oui à sentir ta vieille odeur

Commentaires fermés sur LE VIEUX DE LUCE

Classé dans Ordures - fakes- harceleurs sexuels- violeurs de mon blog privé -

Pause pour une Cosette d’internet


Je vais, je viens, je range et couds

Cosette d’aujourd’hui

Une putain borgne suçant de la bite à foison

Fume de la drogue et se fait payer pour son cul

Un homme ennuyeux ne parlant que boulot

Pourtant aimé préfère son trou flétri à celui de la pure

Jouis bien enculé !

J’en ris toute seule de vous imaginer

Elle, laide, vieille, usée, tellement moche

Que tu la caches, juste bonne pour que tu craches

Ton sperme en elle, surtout dans son derrière de pédéraste !

Elle a dû en prendre de la bite au cul

Cette pédale !

Chie t-elle dans ses couches ?

L’anus bien défoncé ?

Le gros cochon a l’air d’apprécier

Aussi tenté que ceux qui la fréquentent

La putain borgne pédéraste !

Elle attire dans un piège cette pute pédéraste

Juste un trou bien ouvert, élargi par toutes les bites de passage…

***

Dédié à la pédale borgne se faisant passer pour une femme

Pandora JOY/TEARS

Poster un commentaire

Classé dans A proscrire, Communiqué

Aimer


croix_coeur

Aimer n’a rien d’une obligation

Ni d’une sinécure

Quelquefois même sans réciprocité

Attirant dans un piège sordide

Voleur et maquereau

Criminel qui séduit pour empocher vos avoirs

Ou vous envoyer sur le trottoir

Vieilles salopes voulant se faire lécher

Imposant son vice…

Aimer c’est un bonheur avec une personne honnête

Mais un grand malheur avec Vénus carré Jupiter.

On n’impose pas l’Amour

On le donne

S’il est accepté c’est bien

S’il est rejeté on trace son chemin.

Ou on finit dans le couloir de la mort

En prison pour le reste de sa vie.

***

Pandora JOY/TEARS

Poster un commentaire

Classé dans A proscrire

C’est par tes actes !


20140101-055445 pm.jpg

Que ta putain de vie factice finira

Et dans ta fin tu entraîneras ceux qui t’ont soutenu

Et approuvé

T’ont aidé à voler

Tromper

Et dépouiller

Moins riche que toi

ENCULE

***

FOX

***

copyright

signature_1 (7)

Poster un commentaire

Classé dans A venir, ATTENTION, AVERTISSEMENT

Un sale v(i)oleur n’est pas un ami


 

automatt-italie-2

Déclaration d’amour:

Que des chiens galeux vous déchirent toi et ta-ton putain et ton groupe d’enculés

J’oubliais : inclure ta putain de famille tuyau de poèle

LE CIEL A ENTENDU MON VOEU ET LA BODDHISATTVA A DONNE SON ORDRE

Le Texas et la Californie ne sont pas loin de la France ni de l’Espagne, pour faire valoir le droit !

copyright

 

signature_1 (7)

Poster un commentaire

Classé dans A venir, ATTENTION, AVERTISSEMENT

L’ombre de la vengeance


FlameOfVengeance

Quelle que soit l’heure

Le pays

Le lieu

Le continent lointain ou proche

Mon ombre vengeresse

Planera sur toi

Tes ascendants

Tes descendants

Et ceux qui m’ont lésée

***

Pandora Tears

copyright

signature_1 (7)

Poster un commentaire

Classé dans A venir, ATTENTION, AVERTISSEMENT

Et il est 20H


Chaque fois que sa grosse main ordinaire s’abattait sur elle, Valérie serrait les dents, se jurant bien de ne pas crier, pas un son

Et elle entendait comme dans un cauchemar éveillé les cris stridents d’Emile, leur bébé de onze mois

– Prends ça, salope !

Tu sais même pas faire à bouffer, t’as vu ce que t’es devenue, gros tas !

Et de plusieurs coups de pieds violents, il l’envoyait à terre, lui labourant les côtes.

Mais elle se relevait et son premier pas était d’aller voir si le petit Emile s’était calmé, l’enfant suait dans son petit lit, s’époumonant à hurler, terriblement effrayé à entendre les vociférations de son père, qui, après s’être défoulé de sa vulgarité , s’affalait sur le canapé, une canette de bière à la main.

– Alors ça vient, chienne ?

– J’aime pas attendre mon dîner

– Toi tu ne manges pas, tu rapportes pas d’argent, avec ton salaire de merde !

Eructant et vociférant le monstre qu’elle avait épousé lui montrait comme à une esclave le chemin de la cuisine.

Qu’importait ! Emile allait bien, elle le serrait si fort qu’il cria, alors sa tension retombant,elle pleura d’émotion relâchant son étreinte, et dans son coeur naquit la certitude qu’elle devait se libérer, seule, du fou épousé sans le connaître vraiment.

Et le nez sanglant dans le cou du bébé, respirant son odeur de lait et d’eau de cologne, elle vibrait d’amour pour le petit être, qui sans le savoir la consolait de cette existence malheureuse.

Mon petit, comme je t’aime, hurlait son âme…

Dans l’armoire d’Emile, depuis quelques jours, elle commençait à cacher des gâteaux secs, des bonbons, des boissons, qu’elle pourrait utiliser lors des nombreuses soirées de jeûnes que le monstre lui imposait…

– Et ce soir je te baise, hurla l’enflure, qu’est ce que tu crois ?

Heureusement après dix bières, l’horrible macho tomba raide sur le lit… ( à suivre )

Au fait le gâteau était délicieux 😀

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Droits des femmes