Archives de Tag: fleurs

Plantes résistantes


perso-plante-grasse

Succulente résistante


fleurcactus jaune

Fleurs de cactus

Parisienne

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Photos

Panaché de fleurs


10175952_517483358361394_8236263397323663584_n

Jolies fleurs panachées jaune-violet-oiseau chanteur –

Bonne soirée

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Photos

Dans le jardin où je m’enchante


http://pandoratearsnapowrimo2014.wordpress.com/

napo2014button2

pin-carillon-de-vent

Dans le jardin où je m’enchante

Les fleurs exotiques  me tentent

Et les lilas sont en fleurs

Souffle du vent

Odeurs du coeur

Nulle part du monde

Ne me sied mieux

Que l’évasion et le pardon

Pandora Tears©

de mon blog

http://cheminpoetique.wordpress.com

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Un DIY ancien ( janvier 2014 )


Parfois je fais quelques bijoux, pour rien,  que je ne mettrais sans doute jamais, pour les donner ou les offrir, comme ça …parce que cette société m’ennuie, et que la valeur du matériel n’en a plus aucune à mes yeux désabusés

Il faut vraiment être acharné pour poursuivre durant l’incarnation un but uniquement matériel, sans songer une seul instant à l’éphémère que représente notre vie.

Alors un DIY ou deux

DIY-perso-corail-turquoiseet un autre

perso-bracelets-HM-1euro-J’ai acheté ces bracelets pour 1 euro en soldes chez H&M, je les ai défaits, puis j’ai créé ce collier avec une perle noire qui sortait de  » je ne sais où  »

Donc un collier :

perso-collier-rouge-DIY-

J’espère que vous le voyez le rouge collier, parmi un tas d’autres ( DIY et/ou/ pas DIY

Enfants voici les boeufs qui passent

Cachez vos rouges tabliers

perso-bracelets-croises

Peau blanche, peau blême

Y’a rien à faire, c’est le Carême

Et des fleurs pour égayer notre Maya :

perso-fleurs-escalier-deuxieme

Transmettre ce que je sais, branchez votre décodeur, je vous envoie une clef USB.

perso-narcisse-balconAvoir la bouche sèche, écraser toutes les théories, vide aspirateur

perso-bracelets-bleus-1euro

Des morceaux de peau, même une trace de montre trop large ( non, ce n’est pas une Rolex ) quoique ça pourrait l’être ! les fake sont légions aux portes de l’Espagne

Me souviens d’un couillon qui a dit :

 » Si à 50 ans tu n’as pas de Rolex, c’est que tu n’as pas réussi  »

Réussi à quoi ? à paraître ?

Dans la tombe t’auras ta Rolex ?

ROLEX - Pearlmaster Lady

Lady Rolex =21.500 euros = le salaire d’une année…

Vanité, vanité , vanité, tout n’est que vanité… et pendant ce temps là, de petits enfants dans le monde meurent de faim et de soif !

Et un vanity, c’est pour y mettre toutes nos vanités , à nous les femmes ?

Fleurs du printemps qui poussez pour nous charmer

Vous faites ce pour quoi vous fûtes créées

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans DIY

Le style shabby-chic


Qu’est ce que c’est ?

Shabby,un mot anglais qui veut dire âgé, usé, quant à chic, pas besoin de le définir

En fait c’est un style de décoration basée sur le passé, meubles de brocante repeints, objets désuets, tels que cage à oiseaux ancienne, vases, fleurs et tissus de tons pastels, canapés et meubles de tons clairs, souvent blanc, ou bleu, ou rose…

Un style très féminin, qui peut paraître un peu gnan-gnan, mais néanmoins très facile à réaliser avec des meubles en récupération, des vieilleries repeintes, et des tissus ou papiers peints fleuris ! Allez fouiller le grenier de grand-mère !

Quelques photos pour vous montrer ce qu’est le  » shabby-chic  »

pin-shabby--cage-oiseaux-

La cage à oiseaux « shabby « 

pin-shabby-bouquet-roses

Le bouquet de roses ambiance  » shabby « 

pin-shabby-chic-chambreLa chambre shabby, toute blanche

pin-shabby-cuisine-roseLa cuisine shabby, avec son réfrigérateur rose, craquante !

pin-shabby-salle-a-mangerStyle shabby, salon et objets de brocante

pin-tissus-masking-tape

Tissus fleuris et masking-tape shabby

En fait, peignez vos vieux meubles en blanc, mettez des bouquets de roses anglaises un peu partout, des tissus fleuris, des coeurs  dentelle blanche,des rubans à tous vos cadres, et vous serez une shabby-addict 😀

Et si vous n’avez ni le temps ni l’envie de chiner, de poncer, et de peindre, vous pouvez trouver ce genre de meubles à Maisons du Monde, qui a opportunément su saisir l’esprit shabby-chic.

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Melpot Parisienne

NICE, perle de la Riviera


C’est une ville que je connais depuis longtemps, j’étais toute jeunette lorsque j’y suis allée pour la première fois !

La Riviera, ne serait-ce que le nom fait rêver, qui ne voudrait posséder une rivière … de diamants, si possible !

A défaut nous nous contenterons de strass !

La Baie des Anges, la flânerie gourmande, les musées, la capitale de la côte d’Azur ( Ô Azur quand tu es bleu, tu me plais tant ), une ville qui merveilleusement placée a tout pour plaire.

nice-1

Vue de Nice

Ce que l’on voit en premier, le ciel bleu, le clapotis des vagues, les palmiers, tous à la suite les uns des autres, mais il n’y a pas que cette image idyllique, style décor de cinéma.

En réel, on va se balader sur l’incontournable promenade des Anglais,qui a été baptisée sous ce nom en 1854, et longe le bord de mer où le soleil éclabousse amoureusement la plage de galets, un petit peu mal aux pieds ? n’ayez crainte, dans toutes les boutiques vous trouverez des chaussures en plastique, comme on en portait  » petitounet  » et qui protégeront bien nos pieds.

Les immeubles de la belle Niçoise, sont tous de style variés, vu la richesse de son passé, et la promenade des Anglais, célébrissime, épouse sur environ 7 bons kilomètres, la courbe de la Baie des Anges, c’est un mythe, mais lorsqu’on y est, qu’on la parcourt, à pied, en roller, en bicyclette, ou en foulées légères, on se sent grand, une sensation de liberté, incroyablement idéalisée, mais toujours très à la mode, car plus loin le Negresco, splendidement majestueux, la villa Masséna, les chaises bleues alignées sur la plage à attendre les touristes, qui malgré l’hiver vont se risquer, à l’eau …à 13° ! la séduction de prime abord.

nice-negresco

L’hôtel Negresco

Une féerie.

Et plus tard, quand le soleil d’hiver, caressera voluptueusement tous ceux qui s’y trouvent, on pourra déguster sur la plage, un copieux pan-bagnat ( super-sandwich frais, dans un pain rond, à base de thon, olives noires, j’adore ) tout en se relaxant, les retraités ou autres liront leur quotidien, Tranquillement comme s’y prête bien le sud.

nice-panbagnat

Le pan-bagnat Niçois

Pour continuer notre balade, on ira voir la coulée verte qui traverse le centre ville, afin d’unir le Nice Belle époque et le Nice Baroque, cette nouvelle promenade du Paillon, récemment inaugurée…Le fleuve côtier qui coule en dessous lui a transmis son nom. tout invite à la flânerie, que pourrait-on faire d’autre dans cette merveilleuse allée entourée de jardins méditerranéens, et de miroirs d’eau?

Puis place Masséna, toute aux piétons, on admirera les statues des hommes assis en équilibre sur des pylônes, et s’il fait nuit, qui s’éclaireront de façon aléatoire…à ne pas rater le tramway, qui cohabite avec l’Art moderne.

Plus haut, près du théâtre, la structure de marbre du Marma, le grand Musée d’Art moderne et contemporain, ne passez pas sans visiter, puisque l’entrée est gratuite comme dans tous les autres musées de cette ville de rêve, le musée Matisse un véritable régal de fauvisme !

nice-Musée_Matisse_

Le musée Matisse

Pour le plaisir une peinture de cet artiste-peintre protéiforme

nice-matisse-La Musique1

La musique- Henri Matisse

A l’école de Nice de grands artistes comme : Ben, Klein, César, ente autres, j’en oublie sûrement.

La suite évidente est d’aller dans le vieux Nice, plein de charme, cours Saleya, terrasses de cafés, le marché traditionnel, quel régal, pour les yeux, couleurs chatoyantes, pour le nez, odeurs inoubliables, on touche, on goûte, l’accent de Nice est là pour nous enchanter encore plus, s’il se pouvait !

Des fleurs, des olives dont les fameuses caillettes, toutes sortes de courges, les truffes, quelques pas plus loin nous amènent tout doucement aux petites ruelles où nous attendent plein de petits restaurants gourmands, de cuisine Niçoise souvent familiale, huile d’olive , ratatouille, plats de poissons, de bons légumes, la Socca, les beignets, les farcis, les gnocchis, la pissaladière. comment résister ?

Après la pause déjeuner, nous pourrons soit monter à pied ou par l’ascenseur, (ouf ) jusqu’à la colline du Château, qui se trouve au dessus de la Baie , panorama exceptionnel, puis nous redescendrons, par un chemin, fleurant bon le romarin, vers le port, quartier branché, pour déguster des tapas, face à l’Eglise de Notre Dame du Port, dans des bars  » pointus  » très colorés, pour le shopping, concept-stores, et galeries d’art nous ouvrent leurs portes, pour ceux qui aiment le vintage, tous les jours on peut chiner des petits trésors aux puces…

Existe également à Nice, le dernier moulin à huile en activité, à voir au boulevard de la Madeleine.

En hiver, c’est calme, en été un peu moins … et si vous aimez le mouvement, allez y en période de Carnaval, où là… la ville se transforme en un grand temps d’amusement, de joie, de chars, de défilés, et de gens venant du monde entier, pour des batailles de fleurs, des rues pavoisées, des sourires pleins de charmes, de belles filles en tenues légères, dans la période du 14 février au 4 mars.

Mais le Carnaval c’est une autre histoire.

Nice, belle de la Côte d’Azur, on ne peut que t’aimer.

Pandora Tears-Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Balades

Fleurs séchées


Rêvons un peu avec cette magnifique vidéo aux beaux bouquets que nous allons réaliser, pour embellir notre home

Home, sweet home

homesweethome

Si on a pris le soin de cueillir en été, et de faire sécher nos fleurs et plantes, les fagots et branches peuvent se trouver à terre

dans les parcs ou jardins publics, lors de grand vent , jetés sur le sol, juste à se baisser, quelle aubaine !

La nature nous offre tout ce dont nous avons besoin, même pour notre décoration…

Excellente journée amis de WordPress

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Beauté, Facile, Vidéos

Déguster des fleurs


Faites des miracles de gourmet avec de simples fleurs, oui, c’est possible

La capucine avec son petit goût poivré, délicieuse…

Mangez des fleurs: non ne riez pas, ce n’est pas un canular d’Avril…( d’ailleurs le poisson d’Avril est déjà passé ) 😀

En cuisine surtout, c’est le moment de fêter le renouveau du printemps. Savez vous que les fleurs se laissent croquer, assaisonner, mettre en salade! en légumes, en dessert!
Usez et abusez des fleurs, sans scrupule et sans modération.

Une cuisine remise au goût du jour; nous qui recherchons à être plus proche de la nature, c’est le moment ou jamais.

Dans l’Antiquité, la cuisine aux fleurs était vraiment appréciée des Romains, sans doute pour se purifier,ils adoraient ces plats composés de fleurs et de fruits. On retrouve la trace de cette cuisine bucolique dans les manuscrits les plus anciens du Moyen Age.
En France,et partout en Europe, jusque très récemment, cette cuisine avait, semble-t-il, perdu de son attrait. On connaît encore, bien sûr, les aromates comme le thym et le romarin, qui fleurissent en Mars, de même que les fleurs d’acacia et les capucines, qui faisaient partie de la cuisine de nos grands-mères.

De nos jours, on considére que la cuisine aux fleurs est un peu fantaisiste, voire obsolète ; à vrai dire, on ne manifeste pas beaucoup d’intérêt pour des recettes à base de fleurs. Mais il semble que le mouvement New Age,depuis un moment, soit en train de changer les mentalités, et que plus que jamais, les citadins aient un véritable désir de se ressourcer en étant plus proche de la nature.

Il a suffi que le grand cuisinier Marc Veyrat (trois macarons au Guide Rouge Michelin, un maître en la matière, et un passionné, le botaniste Jéléna de Belder, et Alice Caron-Lambert, écrivain, en parlent et utilisent les fleurs, pour voir ressurgir, à notre plus grand profit et plaisir, je peux le confirmer, la mode de cette cuisine aussi fraîche qu’agréable à déguster, à regarder!

Il y a cinq catégories de fleurs:
– des fleurs- salades,
– des fleurs-condiments,
– des fleurs- épices,
– des fleurs -légumes,
– des fleurs dessert.

Les fleurs salades sont presque tout le temps les pétales de pivoines, de pensées, de primevères. Ces pétales sont doux et fort agréables au palais, mais évidemment la première fois, une bizarre sensation, celle d’être un ruminant .Passez outre, et vous apprécierez toute la saveur piquante de ces salades à l’ancienne, car il faut le savoir, nos ancêtres se nourrissaient de ces fleurs, feuilles, avant que nous améliorions les salades jusqu’à obtenir celles que nous connaissons actuellement.

Les fleurs condiments relèvent la cuisine: il s’agit de boutons , fleurs de capucines, de bégonias au goût acidulé, de pétunias, de soucis, de chrysanthèmes , parfois des dahlias , mais là il faut avoir un véritable goût de puriste.Ayez la main légère la première fois, testez , goûtez, et notez les quantités qui vous ont plu!

Les fleurs épices sont un peu plus connues, particulièrement de ceux aimant la cuisine orientale, où elles sont utilisées au quotidien.Une des plus célèbres:
Le safran. Ce sont les pistils du crocus sativus qui donnent cette épice, la plus chère du monde …Quand je plantais innocemment quelques crocus dans mon jardin, j’étais loin de me douter de leur valeur commerciale, car il faut mille fleurs de crocus pour obtenir un kilo de safran.
A ne surtout pas confondre avec le curcuma, qui a la même couleur, mais pas le même goût si parfumé.

Les fleurs légumes : plus connues du grand public,ce sont la fleur de courge ,la courgette, les fleurs de tournesol avec leur goût très agréable d’artichaut, les fleurs de chou , et dernière née de la mode du renouveau: les capitules du souci.

Les fleurs desserts:qui donnent à nos entremets, gâteaux, boissons et liqueurs, un arôme incomparable, pensez à la fleur d’oranger, la menthe, la mélisse, la violette.

Bien sûr vous allez me dire que chaque citadin n’a pas à sa disposition un jardin potager où faire pousser ces petites merveilles, c’est vrai, mais grâce aux efforts des agriculteurs nouvelles normes, on en trouve désormais dans les rayons frais des grandes surfaces, également dans les épiceries fines.Elles sont encore un peu chères du fait de leur rareté, mais quand vous les aurez goûté, vous en redemanderez !
La bonne cuisine vaut la peine qu’on se donne un peu de mal!
Il semblerait qu’il existe même depuis peu des sirops composés de ces essences florales culinaires qui permettent de faire de la cuisine aux fleurs, même en plein hiver en dehors des produits séchés.Ouvrez une de ces bouteilles et respirez à pleines narines! Dépaysement garanti.
Quelques pistes :
Oeillet : fleurs comestibles
Oeillet d’Inde :fleurs et feuilles
Pâquerette : fleurs, feuilles, racines
Pavot : les pétales et les graines
Pensée : fleurs
Pissenlit : tout est bon, et excellent en salade
Primevères : fleurs et feuilles

Si vous avez le temps, en famille ou seul, je vous conseille d’aller faire un petit tour, au premier jardin botanique de fleurs comestibles en France

– La Jardinerie de Gally, route de Bailly, à Saint-Cyr-l’Ecole (78). L’accès au public est gratuit.

Si vous voulez vous documenter, vous avez les savoureux ouvrages d’Alice Caron Lambert aux Editions Solar
(une collection de 6 livres de cuisine des fleurs) à trouver à la FNAC.
Je vous souhaite un printemps fleuri et une cuisine bucolique à souhait.

Vu le temps que nous avons sur l’hexagone en ce moment, je pense qu’il vous faudra  » un peu  » retarder votre envie de fleurs.

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Incroyable

Valeureuses abeilles


Le miel bienfaisant

****

****
Abeilles dans la ruche

On entend souvent sur tous les médias que les abeilles sont menacées du fait de trop de pesticides, c’est vraiment dommage !
Ces petites abeilles nous donnent tant et tant que nous devons tout faire pour protéger leur espèce, et nous nous en porterons bien mieux, et elles aussi !

Tout comme les pesticides sont nocifs pour l’humain ils le sont également pour toute notre faune, et qui sait, notre flore
( à voir dans quelques décennies )
Quant à nos travailleuses petites abeilles, bien qu’elles piquent, ce qui est une fonction naturelle,souvent pour se défendre, elles nous donnent successivement :
– du miel
– de la gelée royale
– de la propolis
– du pollen
Tous produits qu’elles frabriquent dans la ruche, et qui leur permet de se guérir, de se protéger, de rendre leur ruche, qui est leur habitat, plus stérile qu’une salle de bloc opératoire !
Lorsqu’un  » maraudeur  » s’introduit dans leur ruche, elles protégent les parois avec leur propolis, de façon à tout aseptiser, c’est simplement incroyable que ces abeilles connaissent la valeur antiseptique de leur travail de transformation, seraient-elles plus intelligentes que l’homme, qui a mis pratiquement 2000 ans avant de connaître les produits antiseptiques et les médicaments ?
Je me pose la question ; combien doit peser le cerveau d’une abeille ? 😀
C’est fabuleux, tout est dans la nature, et lorsque nous le découvrons, de nous émerveiller devant tant et tant de choses mises à notre disposition.

La gelée royale, pour les personnes d’un certain âge, leur permet de rester en bonne santé, mais ne pas utiliser si l’on a le cancer, ou si on l’a eu, car ce produit fait croître les cellules, pour tous les autres c’est extra.

Le pollen permet de se nettoyer dès le matin, et bien que le goût soit un peu âcre, une cuillerée à café chaque matin permet d’augmenter ses défenses immunitaires.

La propolis est un produit, soit en gouttes, soit en gélules excellent pour guérir les maux dentaires, et les ennuis oesophagiens, tels que remontée acide, rejets ou autres désagrèments souvent dûs à un stress intense !

Le miel, outre son goût merveilleux , ne dit-on pas doux comme le miel chez les Anglo Saxons  » honey  » est plus que délicieux, le miel guérit les plaies en cours de cicatrisation, pour tout usage antiseptique, pour les brûlures  » légères « , et tout autre petit malheur tel que coup de soleil.

Quant aux abeilles, en plus de produire, ces demoiselles sont devenues acunpunctrices, avec leur dard, les acupuncteurs piquent sur les méridiens, et guérissent ainsi le rhumatisme, et l’arthrite !

Ah, merveilleuses petites abeilles laborieuses, qui transforment le nectar en médicament !

Petite astuce personnelle : en cas d’insomnie, avant d’aller au lit, prendre un verre de lait + une cuillère à café
( petite ) de miel, boire bien chaud, sommeil garanti, si vous ne supportez pas le lait, remplacer par une infusion de votre choix, non excitante, et ajouter le miel !
Sommeil aussi paisible que celui d’un bébé !

Un chirurgien de Montpellier a récemment écrit un livre sur les abeilles et leur rôle indispensable dans notre eco système que je vous conseille :

– Aux éditions du Rocher,
Les abeilles et le chirurgien

Protégeons nos valeureuses et bienfaisantes abeilles, pour nous protéger, par la même occasion.

Parisienne

Poster un commentaire

Classé dans Nos amis les bêtes